Une LED clignotante “ flash ”

Figure 1 : Schéma électrique du circuit “flash” à LED et liste des composants.

Je disposais d’une LED à haute luminosité, comme celle que vous utilisez dans le montage EN5050 et je cherchais à concevoir un "flash" simple n’utilisant qu’un circuit intégré CD4093 et deux banals transistors, un PNP 2N3906 et un NPN 2N2222. Ces transistors n’ont rien de critique (je les ai choisis parce que je les avais) et pourront être remplacés par n’importe quels autres PNP et NPN équivalents.
Comme le montre le schéma électrique de la figure 1, j’ai monté les deux premières portes NAND IC1/AIC1/ B en inverseuses pour réaliser un étage oscillateur produisant un signal carré.
La sortie de la porte IC1/B sert à piloter la base du transistor PNP TR1 et la sortie de la troisième porte IC1/C sert à piloter le transistor NPN TR2.
La cathode K de la LED DL1 est reliée au collecteur du transistor TR2 et l’anode A à la résistance R7. Quand on tourne le curseur du trimmer R2 on fait varier la fréquence des “flashs” (éclairs).
Le circuit fonctionne sous une tension continue d’environ 12 à 15 V.

Figure 2 : Brochage du circuit intégré vu de dessus, des transistors vus de dessous et de la LED vue de face.

Liste des composants
R1 ..... 2,2 M
R2 ..... 4,7 M trimmer
R3 ..... 2,2 k
R4 ..... 10 k
R5 ..... 2,2 k
R6 ..... 100
R7 ..... 100
TR1 .... PNP 2N3906
TR2 .... NPN 2N2222
IC1 .... CD4093
DL1 .... LED haute luminosité
S1 ..... interrupteur


Note de la redaction
Étant donné que le circuit CD4093 comporte quatre portes, afin d’éviter toute auto-oscillation, mieux vaut relier à la masse les deux entrées non utilisées (broches 12-13 de IC1/D).

1 commentaires:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...