Une minuterie simple à trois transistors

Cette minuterie pour lampe secteur 230 V est réalisable avec quelques composants de récupération : alors, pourquoi se priver de la réaliser ?

Le circuit de ce “timer” est fort simple, comme le montre la figure 2 : il utilise seulement trois transistors et un triac et se passe de tout transformateur secteur 230 V pour produire la tension de 10 V environ dont il a besoin pour fonctionner. En outre, si l’on presse le poussoir P1, il peut maintenir une ampoule allumée 20 à 30 minutes, soit le temps nécessaire pour monter ou descendre un escalier ou pour aller de l’entrée de l’immeuble à la porte de l’appartement.
Comme le montre le schéma électrique de la figure 2, une des lignes du secteur sert de masse et l’autre de ligne d’alimentation. Cette dernière, passant à travers un fusible F1 de 5 A, alimente l’ampoule électrique à filament reliée au triac, ainsi qu’un circuit R1-C1 utilisé pour abaisser la tension du secteurà 10 V, définie par la zener DZ1.
La tension stabilisée de 10 V, passant à travers la diode DS1, charge le condensateur électrolytique C2, utilisé comme une pile d’alimentation. La tension positive, passant à travers le trimmer R2, charge le condensateur électrolytique C3 et ainsi l’ampoule reste allumée jusqu’à ce que le condensateur électrolytique soit complètement chargé. Lorsque la charge est complète, la lampe s’éteint car les transistors TR1, TR2 et TR3 coupent la tension d’excitation de la gâchette du triac TRC1. Pour rallumer l’ampoule, il suffit de presser le poussoir P1, ce qui provoque la décharge de C3.
En tournant le curseur du trimmer R2 on peut faire varier la durée d’allumage de l’ampoule du minimum au maximum. Si plus tard on souhaite augmenter la durée d’allumage, il suffira d’augmenter la capacité de l’électrolytique C3.
Attention : ce montage fonctionnant sous la haute tension du secteur 230 V (mortelle !), ce montage sera impérativement installé dans un boîtier plastique de dimensions adéquates.

Figure 1 : Schéma électrique du “timer” secteur 230 V utilisant trois transistors et un triac.

Figure 2 : Brochages des transistors BC237 et BC252 vus de dessous et du triac vu de face en contre-plongée.

Liste des composants
R1 .... 100 Ω 2 W
R2 .... 220 kΩ trimmer
R3 .... 100 kΩ
R4 .... 33 kΩ
R5 .... 470 Ω
R6 .... 82 kΩ
R7 .... 10 kΩ
R8 .... 470 Ω
C1 .... 560 nF polyester 630 V
C2 .... 470 μF électrolytique
C3 .... 2 200 μF électrolytique
C4 .... 22 nF polyester
DS1 ... diode 1N4007
DZ1 ... zener 10 V 1/2 W
TR1 ... NPN BC237
TR2 ... NPN BC237
TR3 ... PNP BC252
TRC1 .. triac 6 A 400 V
F1 .... fusible
P1 .... poussoir

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...