Un capteur de gaz soporifique



Ce circuit simple est en mesure de vous défendre contre des voleurs d’appartement qui, en vaporisant un gaz narcotique dans votre chambre, vous neutralisent durant votre sommeil ! C’est l’éther méthylique que l’on utilise le plus souvent car il est en vente dans les centres autos sous forme de vaporisateur sous pression (sert à faire démarrer les moteurs essence récalcitrants). Le capteur TGS2610 est capable de détecter la présence de ce gaz. Le circuit utilise un microcontrôleur pour la gestion de toutes les fonctions et il s’alimente en 12 V (on trouve facilement cette tension dans une alimentation secteur avec batterie tampon pour alarme). En cas d’alarme une sirène se met à hurler et un relais se déclenche. Le trimmer R10 permet d’effectuer le réglage de la sensibilité de l’appareil. R8 permet de charger la batterie.

Liste des composants
R1 ........... 100 kΩ
R2 ........... 150 kΩ
R3 ........... 330 kΩ
R4 ........... 100 kΩ
R5 ........... 1 kΩ
R6 ........... 47 kΩ
R7 ........... 4,7 kΩ
R8 ........... voir texte
R9 ........... 6,8 kΩ
R10 .......... 22 kΩ trimmer
R11 .......... 4,7 kΩ
R12 .......... 47 kΩ
R13 .......... 470 Ω
C1, C2 ....... 100 μF 25V électrolytique
C3 ........... 100 nF multicouche
D1-D4 ........ 1N4007 diodes
DZ1 .......... 5,1V diode zener
U1 ........... PIC12C672 (MF366)
U2 ........... 7805 régulateur
T1 ........... BC557
T2, T3 ....... BC547
LD1 .......... LED verte 5mm
RL1 .......... Relais 5V 1sc. de c.i.
SIRENE ....... sirène min. 12V
CAPT ......... FIGARO TGS2610

Divers:
- bornier 2 points (3 x.)
- bornier 3 points
- support 4 + 4
- clips pour batterie 9V
- boîtierTeko mod. 10002
- entretoises plastiques 6mm.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...