Un convertisseur mono/stéréo

Combien d’entre vous possèdent encore de vieux enregistrements monophoniques sur disques « vinyles » ou sur bandes magnétiques ? Si vous les avez relégués au fond du grenier, il est temps d’aller les rechercher ! Le circuit que nous vous proposons dans cet article est capable de transformer n’importe quel signal audio mono en un signal stéréo.


Bien sûr, vous pourrez également écouter votre ancienne télé ou le son de votre microphone avec une excellente stéréophonie panoramique !
Les stations radios FM pourront utiliser ce circuit pour transmettre toutes leurs anciennes bandes en stéréo et faire à leurs auditeurs une étonnante surprise.
Notre convertisseur mono/stéréo est composé de trois circuits intégrés seulement et son coût de réalisation, très accessible, est une raison de plus pour l’essayer.

Le schéma électrique
Pour la réalisation de ce projet, nous avons utilisé des amplificateurs opérationnels NE5532 de chez Philips car ils fournissent un signal sans parasites et débitent en sortie un courant suffisant pour alimenter un casque stéréo.
Les quatre premiers amplis qui apparaissent sur le schéma de figure 4 (IC1/A-B et IC2/A-B), sont utilisés pour déphaser de 360° le signal appliqué sur leur entrée. Le signal en sortie de IC2-B est envoyé, à travers les résistances R15 et R23, sur les entrées inverseuses respectives des amplis IC3-A et IC3-B.
Sur les mêmes entrées est également envoyé le signal prélevé par l’inverseur S1 de la prise d’entrée (voir STEREO 1) ou de la broche de sortie de l’ampli IC1-A (voir STEREO 2).
L’ampli IC3-A additionne le signal déphasé à celui d’entrée pour réaliser le canal gauche de la sortie stéréo.
L’ampli IC3-B soustrait le signal déphasé de celui d’entrée pour réaliser le canal droit de la sortie stéréo.
Grâce à l’inverseur à trois positions S1, nous pouvons choisir entre un effet stéréophonique normal (STEREO 1), très accentué (STEREO 2) ou un signal mono (MONO).
Le signal qui sera appliqué à l’entrée du convertisseur, doit être fourni par un préamplificateur capable de contrôler la tonalité et le volume (voir figures 2 et 3).
Le signal stéréo en sortie du convertisseur peut être écouté à l’aide d’un casque ou appliqué aux entrées stéréo d’un amplificateur de puissance par l’intermédiaire de deux câbles blindés.
Le convertisseur accepte une tension d’alimentation entre 9 V (minimum) et 30 V (maximum). Il consomme un courant de 20 mA et peut être alimenté avec deux piles de 9 V reliées en série pour obtenir une tension de 18 V.

Figure 1 : Photo du circuit du convertisseur mono/stéréo monté.

Figure 2 : Le signal à appliquer sur l’entrée du convertisseur mono/stéréo doit être fourni par un préamplificateur capable de contrôler la tonalité et le volume.

Figure 3 : Si vous êtes musicien, essayez d’écouter vos performances à l’aide d’un casque ou d’un amplificateur Hi-Fi stéréo (voir figure 8). Vous serez enthousiasmés !

Figure 4 : Schéma électrique du convertisseur mono/stéréo.
Ce circuit doit être alimenté avec une tension comprise entre 9 et 30 volts.


Figure 5 : Vue des connexions du circuit intégré NE5532 utilisé dans ce projet. N’essayez pas de le remplacer par un TL082 car il fournit un signal avec un faible bruit de fond et un courant suffisant pour alimenter un casque stéréo.

Figure 6 : Le circuit peut être installé à l’intérieur d’un boîtier en plastique.
Dans le kit, les perçages sont déjà réalisés.


Liste des composants du LX.1391
R1 : 22 kΩ
R2 : 22 kΩ
R3 : 22 kΩ
R4 : 22 kΩ
R5 : 22 kΩ
R6 : 22 kΩ
R7 : 22 kΩ
R8 : 22 kΩ
R9 : 22 kΩ
R10 : 22 kΩ
R11 : 22 kΩ
R12 : 22 kΩ
R13 : 10 kΩ
R14 : 10 kΩ
R15 : 22 kΩ
R16 : 22 kΩ
R17 : 22 kΩ
R18 : 22 kΩ
R19 : 100 Ω
R20 : 100 Ω
R21 : 22 kΩ
R22 : 22 kΩ
R23 : 22 kΩ
R24 : 22 kΩ
R25 : 10 kΩ
R26 : 10 kΩ
C1 : 1 μF polyester
C2 : 22 nF polyester
C3 : 470 nF polyester
C4 : 100 nF polyester
C5 : 22 nF polyester
C6 : 470nF polyester
C7 : 22nF polyester
C8 : 470nF polyester
C9 : 100nF polyester
C10 : 22nF polyester
C11 : 47 μF électrolytique
C12 : 22 pF céram.
C13 : 220 μF électrolytique
C14 : 220 μF électrolytique
C15 : 22 pF céram.
C16 : 100nF polyester
C17 : 220 μF électrolytique
C18 : 47 μF électrolytique
DS1 : diode 1N4007
IC1 : circuit intégré NE5532
IC2 : circuit intégré NE5532
IC3 : circuit intégré NE5532
S1 : commutateur 3 positions

Figure 7 : Plan d’implantation des composants.
Le jack mâle du casque doit être connecté au jack femelle sur la droite du circuit (SORTIE STEREO).


Figure 7a : Dessin du circuit imprimé échelle 1.

Figure 8 : Pour utiliser un ampli Hi-Fi stéréo, prélevez le signal mono d’un préamplificateur capable de contrôler la tonalité et le volume. Connectez la sortie stéréo du convertisseur aux canaux gauche et droit de l’ampli de puissance à l’aide de deux câbles blindés.

Réalisation pratique
Sur le circuit imprimé LX.1391 (voir figures 7 et 7a), vous pouvez commencer le montage en soudant les supports pour les circuits intégrés IC1, IC2 et IC3, les résistances et la diode DS1.
Insérez tous les condensateurs électrolytiques, céramiques et polyesters.
Ensuite, installez la prise jack femelle stéréo pour la sortie casque et si vous avez l’intention de connecter le convertisseur à un ampli de puissance, fixez deux prises RCA femelles (pour BF) du même type que celle utilisée pour l’entrée.
Une fois le montage terminé, insérez les circuits intégrés en positionnant leurs encoches-détrompeur en direction de la droite (voir figure 7).
Fixez le circuit imprimé à l’intérieur de son boîtier en plastique à l’aide de quatre vis autotaraudeuses et placez l’inverseur S1 à trois positions sur la face avant.
Sur la face arrière du boîtier, percez trois petits trous, un pour la prise d’entrée BF et deux pour les câbles d’alimentation.
Pour vérifier le bon fonctionnement de l’appareil, il suffit d’appliquer un signal mono à l’entrée BF du convertisseur et d’écouter le signal en sortie en faisant basculer l’inverseur S1 entre ses trois positions.

6 commentaires:

  1. effectivement circuit BACLER mercis les génies
    sale con

    RépondreSupprimer
  2. pas d'indication sur double ou simple face pastilles
    qui vont nulle part et pistes finissant dans le vide
    de toute façon ce magasine depuit le début est truffés d'erreurs ELECTRONIQUE et LOISIR si vous achetez les kit vous allez pas rigoler de tout...

    un petit bricoleur.

    RépondreSupprimer
  3. je refais le montage du début analyse maquette mesure et circuit final.
    et si ils embauchent qu'ils ne me contact pas

    fuck you

    RépondreSupprimer
  4. ex de connerie; R20 ET R23 terminaison de ocnnection va ou? et R17 et R26 se terminent ou R11 R8 vous vous moquez des gents votre circuit est un doubloe face sinon ou vont ces connections ou alors retourner a l’École bande de charlot......
    le DOOS n'est pas loin.

    CORRECTION EXIGE...........

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...