Un tuner AM et FM stéréo 2ème partie et fin

Voici la seconde et dernière partie de notre tuner AM/FM stéréo.
Après la théorie, c’est la réalisation pratique que nous abordons dans cet article.


Réalisation pratique
Le module KM.1450 est fourni “prêt à souder” avec le circuit intégré IC1 et ses composants périphériques. Il ne vous reste donc qu’à monter les composants sur le circuit imprimé principal, qui prendra place au fond du boîtier, en consultant la figure 11, et sur le circuit de commande, portant les afficheurs et les boutons poussoirs, qui prendra place au dos de la face avant, en vous aidant des figures 16 et 17.
Nous vous conseillons de commencer le montage du circuit imprimé principal, par le support du circuit intégré IC1, puis de poursuivre avec le connecteur femelle à 24 broches, sur lequel sera enfiché le module KM.1450. Poursuivez par la mise en place du connecteur HE10 à 10 broches mâle sur lequel sera inséré le câble en nappe qui véhicule tous les signaux vers le circuit imprimé de commande.
La découpe sur le connecteur à 10 broches, sera tournée vers la droite.
Cette opération terminée, insérez toutes les résistances, le trimmer R5, les diodes au silicium DS3 et DS2 en orientant leur repère de positionnement vers le bas et la diode DS1 dont le repère est, par contre, dirigé vers le haut.
Après ces composants, vous pouvez souder tous les condensateurs céramiques, puis les polyesters et tous les électrolytiques en respectant la polarité de leurs pattes.
Installez également les trois petits condensateurs ajustables référencés C4, C6 et C9.
A ce point du montage, il faut mettre en place toutes les selfs, y compris JAF1.
La MF1, qui a un noyau rouge, sera placée près du condensateur électrolytique C11, la MF3 et MF4 qui ont un noyau blanc, sont placées près du connecteur à 24 broches et la MF2 qui a le noyau jaune, sera placée sous la MF3.
Les bobines L2 et L3, qui ont sur leur blindage un point de peinture rouge, seront installées près des diodes varicap.
La bobine L1 doit, par contre, être réalisée par vos soins sur un support d’un diamètre de 5 mm (queue de foret).
Elle comporte 5 spires de fil de cuivre émaillé de 0,6 mm (voir figure 12).
Avant d’insérer cette bobine dans le circuit imprimé, vous devez gratter les extrémités du fil afin d’éliminer le vernis isolant pour permettre une bonne soudure.
Après avoir inséré le petit relais et le bornier à 3 plots pour relier le cordon secteur 220 volts, vous pouvez mettre en place les circuits intégrés stabilisateurs IC2 et IC3, les transistors TR1 et TR2 ainsi que les diodes varicap.
Le circuit intégré IC2, marqué 78L12, est mis en place près du condensateur électrolytique C19 en orientant vers celui-ci la partie plate de son boîtier.
Le circuit intégré IC3, marqué 78L05, est inséré près du condensateur électrolytique C21 en orientant vers celuici la partie arrondie du boîtier.
Le transistor TR1, un BC557, est inséré à la droite de IC2, en orientant la partie plate de son boîtier vers le transistor TR2. Le transistor TR2, marqué BC547, est inséré à la droite de IC3 en orientant la partie plate de son boîtier vers le transistor TR1. Avant de souder ces deux transistors, contrôlez attentivement leur référence, car le BC557 est un modèle PNP et le BC547 est un modèle NPN.
Si par erreur vous les inversez, le relais ne sera pas excité.
Les diodes varicap marquées BB112, sont pourvues de deux pattes seulement et sont insérées entre les deux condensateurs ajustables C9 et C6 en orientant la partie plate de leur corps vers la droite (voir figure 11).
Les diodes varicap marquées BB204, sont pourvues de trois pattes, et sont insérées des deux côtés du condensateur ajustable C4. Comme les deux pattes A1 et A2 de ces doubles diodes sont identiques (voir figure 8), vous pouvez les monter indifféremment dans un sens ou dans l’autre.
Le dernier composant à installer sur le circuit imprimé est le transformateur d’alimentation T1.
Placez le circuit intégré IC1 dans son support, en orientant son repère-détrompeur en forme de “U” vers le bas.
Prenez maintenant le circuit imprimé de commande sur lequel seront montés les composants visibles sur les figures 16 et 17.
Comme première opération, nous vous conseillons de souder, sur le côté visible à la figure 16, le support pour le circuit intégré IC4 et les deux bandes de barrette sécable tulipe à 20 broches utilisées comme support pour le circuit intégré IC5. Sur ce côté également, insérez les quelques composants requis, y compris le connecteur CONN.2, sans oublier de tourner vers le bas la découpe qui sert de détrompeur, comme vous pouvez le voir sur la figure 16.
Sur le côté opposé de ce circuit imprimé (voir figure 17), insérez, en premier lieu, les 13 boutons poussoirs et le support pour le petit afficheur de droite (voir afficheur 5).
Après avoir inséré ce petit afficheur dans son support, en orientant le point décimal vers le bas, vous pouvez monter sur le circuit imprimé, les quatre afficheurs plus grands en soudant leurs broches sur les pistes en cuivre du côté de la figure 16, sans utiliser aucun support.
Après avoir tourné leur point décimal vers le bas, avant de souder leurs broches, vous devez contrôler que leurs corps sont tous à la même hauteur par rapport au petit afficheur situé à droite.
En dernier, montez les 5 diodes LED en orientant leur patte la plus courte, la cathode (K), vers les boutons poussoirs.
Avant de souder leurs pattes, vous devez contrôler que le sommet de leur tête dépasse légèrement des trous percés dans le panneau avant.
A titre d’information, la distance qui doit exister entre la base du circuit imprimé et l’extrémité de leurs corps, se situe aux environs de 14 mm.

Figure 10: Voici comment se présente le circuit imprimé principal avec tous les composants montés. C’est la photo du prototype qui est reproduite ici, la sérigraphie n’est donc pas visible.

Figure 11 : Schéma d’implantation des composants de la carte principale. Les trois fils qui partent du bornier à vis situé à gauche, sont reliés à la prise secteur pour châssis visible sur la figure 19.

Figure 12: Pour réaliser la bobine L1, qui est montée près du condensateur C3, il faut bobiner 5 spires jointives sur un diamètre de 5 mm avec du fil de cuivre émaillé de 0,6 mm. Les extrémités du fil devront être grattées pour enlever l’émail isolant afin de pouvoir les souder sans difficultés.

Figure 13 : Brochages des afficheurs vus de derrière et de la diode LED.

Figure 14 : Brochages, vus de dessus, des deux circuits intégrés à utiliser sur la carte de commande. Le circuit intégré EP1452 est un microcontrôleur ST62T65 programmé pour gérer les afficheurs et le circuit intégré TEA5757.

Figure 15 : Au-dessus, la photo de la carte de commande vue du côté des deux circuits intégrés IC4 et IC5. En dessous, photo du côté où doivent être installés l’afficheur et les 13 boutons poussoirs de commande. Un support est utilisé pour recevoir le petit afficheur de droite, par contre, les quatre grands afficheurs sont directement soudés sur le circuit imprimé.

Figure 16 : Schéma d’implantation de la carte de commande vue du côté des circuits intégrés.

Figure 17 : Du côté opposé de ce circuit imprimé, vous devrez insérer les 5 afficheurs et les 13 boutons poussoirs. La patte la plus longue des diodes LED (A) est disposée vers le haut.

Liste des composants de la carte principale et de la carte de commande
R1 = 18 kΩ
R2 = 18 kΩ
R3 = 47 kΩ
R4 = 47 kΩ
R5 = 50 kΩ trimmer
R6 = 33 Ω
R7 = 33 Ω
R8 = 220 kΩ
R9 = 220 kΩ
R10 = 100 Ω
R11 = 39 kΩ
R12 = 39 kΩ
R13 = 10 kΩ
R14 = 10 kΩ
R15 = 100 Ω
R16 = 100 Ω
R17 = 47 kΩ
R18 = 22 kΩ
R19 = 22 kΩ
R20 = 22 kΩ
R21 = 10 kΩ
* R22 = 2,2 kΩ
* R23 = 10 kΩ
* R24 = 10 kΩ
* R25 = 10 kΩ
C1 = 10 nF céramique
C2 = 10 nF céramique
C3 = 22 pF céramique
C4 = 5-30 pF ajustable
C5 = 22 nF céramique
C6 = 5-30 pF ajustable
C7 = 10 pF céramique
C8 = 560 pF céramique
C9 = 5-30 pF ajustable
C10 = 10 pF céramique
C11 = 100 μF électrolytique
C12 = 10 μF électrolytique
C13 = 10 μF électrolytique
C14 = 10 μF électrolytique
C15 = 47 pF céramique
C16 = 47 pF céramique
C17 = 10 μF électrolytique
C18 = 100 nF polyester
C19 = 47 μF électrolytique
C20 = 100 nF polyester
C21 = 47 μF électrolytique
C22 = 100 nF polyester
C23 = 100 nF polyester
C24 = 2 200 μF électrolytique
C25 = 470 μF électrolytique
* C26 = 1 μF électrolytique
* C27 = 100 nF polyester
* C28 = 1 nF polyester
* C29 = 47 μF électrolytique
L1 = Voir texte
L2 = Self mod. L43
L3 = Self mod. L43
JAF1 = Self 100 μH
MF1 = Moyenne fréq. 455 kHz (rouge)
MF2 = Moyenne fréq. 455 kHz (jaune)
MF3 = Moyenne fréq. 455 kHz (blanche)
MF4 = Moyenne fréq. 455 kHz (blanche)
* FC1 = Résonateur. cér. 800 kHz
DS1 = Diode 1N4007
DS2 = Diode 1N4007
DS3 = Diode 1N4007
* DS4 = Diode 1N4150
DV1-DV2 = Diodes varicap BB204
DV3-DV4 = Diodes varicap BB204
DV5 = Diode varicap BB112
DV6 = Diode varicap BB112
* DL1-DL5 = Diodes LED
* DISPLAY 1-4 = Afficheurs BSA 502 RD
* DISPLAY 5 = Afficheur BSA 302 RD
TR1 = Transistor PNP BC557
TR2 = Transistor NPN BC547
IC1 = Intégré NE5532
IC2 = Intégré MC78L12
IC3 = Intégré MC78L05
* IC4 = Intégré EP1452
* IC5 = Intégré GM6486
REL.1 = Relais 12 V 2 RT
T1 = Transform. 6 watts (T006.02) sec. 15 V 0,4 A – 0,8 V 0,4 A
S1 = Interrupteur
* P1-P13 = Poussoirs
CONN.1 = Strip 2 fois 24 broches
CONN.2 = Connecteur 10 broches

Note : Toutes les résistances sont des 1/4 de watt. Les composants marqués d’un astérisque (*) sont montés sur la carte de commande.


Montage dans le coffret
Pour ce tuner, nous avons prévu un coffret métallique, équipé d’une face avant déjà percée et sérigraphié. Bien entendu, vous pouvez réaliser votre propre face avant, selon vos goûts.
Le circuit imprimé principal est fixé sur le fond du coffret en utilisant quatre entretoises métalliques d’une longueur de 10 mm.
Avant de le fixer, il faut installer dans son connecteur femelle à 24 broches, la platine KM.1450 en orientant le côté sur lequel se trouve le circuit intégré en CMS en direction du panneau arrière, vers les deux condensateurs ajustables et les deux diodes varicap DV5 et DV6.
Le circuit imprimé de commande avec les afficheurs et les boutons poussoirs est, par contre, fixé sur le panneau avant en utilisant deux entretoises métalliques d’une longueur de 7 mm.

Figure 18 : Sur le fond du coffret, fixez la carte principale en utilisant quatre entretoises métalliques de 10 mm. Sur le panneau avant, fixez la carte de commande à l’aide de deux entretoises métalliques de 7 mm. Ajoutez une ou deux rondelles (ou plus si nécessaire) afin que le circuit imprimé soit distant de 8 mm du panneau. Notez la présence d’une équerre en aluminium, qui sera placée de façon à appuyer sur le circuit intégré IC4. Cette équerre est nécessaire afin d’éviter une flexion de la carte de commande dans le cas où vous appuieriez un peu trop fort sur les boutons poussoirs.

Figure 19: La prise secteur est fixée par pression sur le panneau arrière du coffret.
Rappelez-vous que la broche centrale, à laquelle est connecté le fil de couleur vert/jaune, est la broche qui sera reliée à la prise de terre. L’autre extrémité de ce fil doit être reliée au troisième plot du bornier à vis visible sur la figure 11.


Figure 20: Avant de fixer les douilles bananes sur le panneau arrière, vous devez d’abord ôter de leur corps, la rondelle isolante et, après avoir inséré la douille dans son trou, vous devez remettre en place cette rondelle isolante sur la partie arrière du panneau.

Figure 21 : A l’intérieur de la prise secteur se trouve un compartiment contenant le fusible. Pour ouvrir ce compartiment, enfilez la lame d’un tournevis dans la petite fente située sur le côté droit.

Le circuit de réglage
Pour effectuer les différents réglages de notre récepteur, nous avons prévu un circuit spécifique dont le schéma est donné en figure 22.
Son schéma d’implantation, accompagné de la photo du prototype, est donné en figure 23. Les figures 24 à 31 montrent la façon de faire les différents réglages et leurs résultats.
Afin d’éviter que les pistes en cuivre de la carte de réglage ne puissent involontairement toucher une partie métallique ou des composants, en risquant ainsi de créer un court-circuit qui pourrait être préjudiciable à notre tuner, nous vous conseillons de la fixer sur une petite plaquette de contreplaqué dont les dimensions lui seront légèrement supérieures.

Réglage de l’étage FM
Pour régler l’étage FM, vous devez connecter un fil partant du point “V.
TUNE” de la carte de réglage et allant au point test “TPA”, situé entre les deux diodes DV5 et DV6, près des résistances R4 et R3, du circuit imprimé principal (voir figure 11).
Voici les opérations que vous devrez effectuer pour les réglages.
- Sur les deux broches de sortie “V1” de la carte de réglage, situées près du condensateur électrolytique C4, il faut connecter un multimètre commuté en voltmètre courant continu sur un calibre de 10 ou 20 volts fond d’échelle (voir figure 24).
- Alimentez le tuner en appuyant sur le bouton poussoir P1 et vous verrez les cinq afficheurs s’illuminer.
- Appuyez le bouton poussoir P8 de l’accord manuel jusqu’au moment où l’afficheur indiquera la fréquence de 108 MHz.
- Tournez lentement le noyau de la bobine L3 de l’étage oscillateur FM, qui se trouve située près du trimmer R5, jusqu’à ce que vous lisiez une tension d’environ 8 volts sur le voltmètre.
- Déconnectez le fil allant du point “V. TUNE” au point “TPA”.
- Connectez par un fil le plus court possible, le point “FM IF” de la carte de réglage au point “TP1”, situé sur la gauche du module KM.1450 (voir figure 4).
- A présent connectez le multimètre, toujours commuté en voltmètre courant continu et sur le calibre de 10 à 20 volts fond d’échelle, aux broches de sortie “V2” de la carte de réglage (voir figure 25).
- Connectez sur l’entrée “ANTENNE FM”, un fil d’une longueur de 80 cm qui fera office d’antenne FM, puis appuyez sur le poussoir P7 de l’accord manuel jusqu’a trouver un émetteur qui transmette en début de bande, entre 88 et 90 MHz.
- Après avoir syntonisé un émetteur quelconque, vous devez tourner lentement le noyau de la bobine L2, située au-dessus de DV1 et DV2, jusqu’au moment ou vous lirez la tension maximale sur le voltmètre.
- Maintenant, appuyez sur le bouton poussoir P8 de l’accord manuel, jusqu’au moment où vous trouverez un émetteur qui transmet en fin de bande, 107-108 MHz.
- Après avoir syntonisé l’émission, tournez le condensateur ajustable C4, jusqu’à ce que l’aiguille du voltmètre relié sur la carte de réglage dévie vers le maximum de tension.
- Syntonisez-vous de nouveau sur un émetteur situé en début de bande et retouchez le noyau de la bobine L2, puis syntonisez-vous sur un second émetteur qui transmet en milieu de bande, soit environ 97-98 MHz et retouchez le condensateur ajustable C4, de manière à équilibrer la sensibilité sur toute la gamme FM, afin d’éviter d’avoir la sensibilité maximale uniquement aux deux extrémités de la bande.
- Maintenant, il faut régler uniquement le trimmer R5 du décodeur stéréo. Cherchez un émetteur qui transmette en stéréo et, lentement, tournez le curseur de ce trimmer jusqu’au moment où vous verrez s’allumer la diode LED DL5 située sur la droite du panneau frontal.

Réglage de l’étage AM
Pour régler l’étage AM, vous devez connecter un fil partant du point “V.
TUNE” de la carte de réglage et le raccorder au point “TPA” du circuit principal (voir figure 11).
- Allumez le tuner en appuyant sur le bouton poussoir P1, après quoi, appuyez sur le poussoir P12 repéré sur le panneau frontal par l’inscription “AM/FM”.
Lorsque la diode LED DL3, sera allumée, vous aurez la certitude d’être commuté sur la gamme AM des ondes moyennes.
- A présent, appuyez sur le poussoir P8, de l’accord manuel, jusqu’à ce que l’afficheur indique 1 620, ce qui correspond à la fréquence de 1 620 kHz.
- Tournez lentement le condensateur ajustable C9 de l’étage oscillateur AM, qui se trouve placé près de la self JAF1 (voir figure 11), jusqu’au moment où vous lirez une tension d’environ 8 volts sur le voltmètre.
- Maintenant, déconnectez le fil du point “V. TUNE” au point “TPA” et reliez un fil très court sur le point “TP2” situé sur la droite du module KM.1450 (voir figure 4).
- Connectez sur la prise d’entrée “ANTENNE AM” un fil long de 2 mètres au moins qui fera office d’antenne AM, puis appuyez sur le poussoir P7 de l’accord manuel, jusqu’à ce que vous trouviez un émetteur qui transmette sur le début de la bande (522-550 kHz).
- Après vous êtres syntonisés sur cet émetteur, tournez lentement les noyaux des bobines MF2, MF3 et MF4 (voir figure 11) jusqu’à ce que vous lisiez le maximum de tension sur le voltmètre.
- A présent, appuyez le poussoir P8 de l’accord manuel, jusqu’à ce que vous trouviez un émetteur qui transmette en fin de bande entre 1 500 et 1 620 kHz.
- Après vous être syntonisés sur cet émetteur, tournez lentement le condensateur ajustable C6 situé sous la bobine MF1 (voir figure 11), jusqu’à ce que vous lisiez le maximum de tension sur le voltmètre relié à la carte de réglage aux points “V1”.
- Syntonisez de nouveau le récepteur sur un émetteur situé au début de la bande, entre 522 et 550 kHz, puis tournez lentement le noyau de la bobine MF1, pour faire dévier le plus possible l’aiguille du voltmètre sur le maximum de tension.
- Répétez cette opération, également sur les fréquences proches de 800 kHz et de 1 300 kHz, de manière à équilibrer la sensibilité sur toute la gamme des ondes moyennes.

Les réglages terminés
Même si nous nous sommes beaucoup étendus sur les réglages, en vous expliquant pas à pas toutes les opérations à effectuer, au moment de l’action, vous vous apercevrez que les réglages sont vraiment très simples.
Ceux qui disposent d’un générateur HF modulé en AM et en FM, pourront effectuer les réglages encore plus rapidement, car au lieu de rechercher aux deux extrémités de la bande des émetteurs AM et FM, ils pourront prélever directement le signal à la sortie de cet appareil.
Le circuit de réglage est indispensable, pour effectuer les réglages. En effet, en raison de l’impédance relativement faible d’un multimètre, un branchement direct fausserait complètement les mesures.
Pour tester ce récepteur, vous devez nécessairement relier sur les prises AM/FM un fil de cuivre faisant office d’antenne.
Evidemment, plus la longueur du fil est importante, spécialement pour la gamme des ondes moyennes, plus vous capterez d’émetteurs.
Les émetteurs qui vous intéressent le plus, pourront êtres mémorisés en appuyant sur les boutons poussoirs de P2 à P6, situés sous l’afficheur.
En appuyant sur les poussoirs “” (P7 et P8), vous pouvez faire varier la fréquence d’accord aussi bien en AM qu’en FM.
Si vous appuyez sur le poussoir “DX/LO” (P11) de manière à ce que la diode LED située sur le panneau avant s’allume, vous pourrez capter un plus grand nombre d’émetteurs car vous aurez augmenté la sensibilité du tuner, aussi bien sur la gamme FM que sur la gamme AM.
Nous vous rappelons que les deux sorties BF du canal droit et du canal gauche
doivent obligatoirement être reliées par l’intermédiaire d’un câble blindé aux entrées d’un amplificateur de puissance stéréo.
Si, sur la sortie BF, vous connectez un casque, vous écouterez un signal très faible, car la puissance délivrée par l’amplificateur opérationnel IC1 n’est pas très élevée.

Figure 22 : Comme aux points “TPA”, “TP1” et “TP2” nous trouvons des signaux et des tensions à haute impédance, pour régler le tuner, il vous faudra monter ce circuit de réglage. Sur les sorties marquées “V1” et “V2”, vous connecterez un quelconque multimètre, de préférence à aiguille, commuté sur la section voltmètre, courant continu. Sur la droite, vous pouvez voir le brochage du circuit intégré TS27M2CN, vu de dessus, et le brochage du transistor FET J310, vu de dessous.

Figure 23a : Schéma d’implantation du circuit imprimé de la carte de réglage.
Lors du montage, veillez à respecter la polarité des diodes DS1 et DS2 et à orienter vers l’extérieur la partie plate de transistor FET J310.


Figure 23b : Photo du prototype de la carte de réglage une fois tous les composants requis montés.

Figure 23c : Dessin du circuit imprimé de la carte de réglage, à l’échelle 1.

Figure 24: Pour régler l’étage FM, vous devez connecter le point “V. TUNE” au point “TPA” situé entre les deux diodes varicap DV5 et DV6 de la carte principale (voir figure 11), puis, après avoir connecté un multimètre sur la sortie “V1”, appuyer le bouton poussoir P8, jusqu’au moment où vous lirez sur l’afficheur, la fréquence de 108 MHz. Cette condition étant obtenue, tournez lentement le noyau de la bobine L3 (voir figure 11) jusqu’à ce que vous lisiez sur le voltmètre une tension d’environ 8 volts.

Figure 25 : Maintenant, connectez le point “FM IF” de la carte de réglage au point “TP1” situé sur le module KM.1450 (voir figure 4) et, après avoir inséré sur la prise “ANTENNE FM” un morceau de fil, appuyez sur le poussoir P7, jusqu’à ce que vous trouviez un émetteur qui transmette entre 88 et 99 MHz.
Ensuite, tournez le noyau de la bobine L2, pour faire dévier l’aiguille du voltmètre vers son maximum. Syntonisez-vous de nouveau sur un émetteur transmettant, cette fois, aux alentours de 107-108 MHz, puis tournez le condensateur ajustable C4, toujours pour obtenir le maximum de signal.


Figure 26: Pour les fréquences inférieures à 100 MHz, vous verrez apparaître sur l’afficheur les deux chiffres des MHz et le chiffre des centaines de kHz.

Figure 27: Pour les fréquences supérieures à 100 MHz, vous verrez apparaître les trois chiffres des MHz, et les deux chiffres des centaines et dizaines de kHz.

Figure 28 : Pour régler l’étage AM, vous devez connecter le point “V. TUNE” de la carte de réglage au point “TPA” de la carte principale situé entre les deux diodes varicap DV5 et DV6 (voir figure 11). Puis, après avoir connecté un multimètre sur la sortie “V1”, appuyez sur le poussoir P8, jusqu’à ce que vous lisiez sur l’afficheur une fréquence de 1 620 kHz. Cette condition étant obtenue, tournez lentement le condensateur ajustable C9, situé près de l’inductance JAF1 (voir figure 11), afin de lire sur le voltmètre une tension d’environ 8 volts.

Figure 29: A présent, connectez le point “V. TUNE” de la carte de réglage au point “TP2” situé sur le module KM.1450 (voir figure 4). Insérez sur la prise “ANTENNE AM” un fil d’au moins 2 mètres. Ensuite, appuyez sur le poussoir P7 jusqu’à ce que vous trouviez un émetteur qui transmette entre 522 et 550 kHz.
Après quoi, tournez les noyaux des bobines MF2, MF3 et MF4 jusqu’à ce que l’aiguille du voltmètre dévie sur son maximum. Syntonisez-vous sur un autre émetteur transmettant, cette fois, entre 1500 et 1620 kHz et tournez le condensateur ajustable C6, afin d’obtenir le maximum de signal.


Figure 30: Pour les fréquences inférieures ou égales à 999 kHz vous verrez apparaître sur l’afficheur les trois seuls chiffres des kilohertz.

Figure 31: Pour les fréquences supérieures à 1 000 kHz, vous verrez apparaître sur l’afficheur, quatre chiffres sans point de séparation.

Liste des composants de la carte de réglage
R1 = 1 MΩ
R2 = 1 MΩ
R3 = 1 kΩ
R4 = 330 Ω
R5 = 1 MΩ
R6 = 270 Ω
R7 = 10 kΩ
R8 = 10 kΩ
R9 = 1 MΩ
R10 = 1 MΩ
R11 = 1 kΩ
C1 = 10 μF électrolytique
C2 = 100 nF polyester
C3 = 47 μF électrolytique
C4 = 10 μF électrolytique
C5 = 1 nF céramique
C6 = 10 nF polyester
C7 = 100 pF céramique
C8 = 10 nF polyester
C9 = 10 nF polyester
C10 = 10 nF polyester
C11 = 100 nF polyester
C12 = 100 nF polyester
C13 = 10 μF électrolytique
JAF1 = Self 2,2 μH
DS1 = Diode 1N4150
DS2 = Diode 1N4150
FT1 = Transistor FET J310
IC1 = Intégré TS27M2CN

Fin.

1ère Partie

3 commentaires:

  1. quelqu'en soit l'auteur, ces montages sont superbement bien décrits. dommage qu'il n'y ai pas de moteur de recherche thématique. En tout cas, Bravo l'artiste(s) (?).(un bidouilleur qui a connu les lampes (tubes)).

    RépondreSupprimer
  2. Je suis un petit amateur ! Je trouve cet article tres professionnel et tres clair ,malgres que je n'es pas tout lu ! Me reste a voir si je peux trouver tous les composants ! Ce qui n'est pas toujours tres simple .
    encore bravo ! meme si je ne trouve pas tous les composants .
    alain.matura@orange.fr

    RépondreSupprimer
  3. Comme je le craignais ,je ne trouve pas le module KM1450 . Je ne trouve pas non plus le CI -TEA5757 . avez-vous des infos a nous communiquer ?
    Merci !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...