La version définitive du logiciel pour la réception HRPT

Dans les articles : "Parlons de la HRPT 1ère partie" et "Parlons de la HRPT 2ème partie" nous vous avions présenté le logiciel de “démo” HRPT. Ce logiciel vous a été utile pour apprendre comment élaborer les images normalement reçues avec un récepteur pour signaux HRPT. Maintenant que nous avons décrit ce récepteur, vous devez installer, dans votre ordinateur, le logiciel “définitif” permettant de mémoriser les 5 images RAW.



Maintenant que vous disposez d’un excellent récepteur HRPT pour capter les signaux envoyés par des satellites polaires, vous pouvez passer de la théorie à la pratique : mettez de côté le logiciel HRPT de démo, qui nous a servi à montrer que ces satellites n’émettent pas une seule image (comme les satellites APT polaires et Météosat) mais bien 5 longues bandes (figure 11) qui, une fois mémorisées, sont démultiplexées de manière à obtenir 5 images RAW haute définition bien proportionnées (figure 12) que l’on peut enfin zoomer et coloriser.

Vous devez pouvoir utiliser toutes les instructions publiées dans les articles : "Parlons de la HRPT 1ère partie" et "Parlons de la HRPT 2ème partie" : si vous ne les avez pas, vous pouvez les commander soit directement auprès de la revue soit par l’internet (une bonne nouvelle : ils ne sont pas épuisés !). En les lisant (ou en les relisant) vous apprendrez à démultiplexer ces images RAW-HRPT.

Si nous vous avons proposé le logiciel de démo sur un CD, c’est parce qu’il occupait 122 Mo en raison de la présence des 5 images RAW. Le nouveau logiciel définitif est en revanche proposé sur disquette 3,5’’ car il n’occupe que 78 Ko.

Vous le trouverez également en téléchargement à l’adresse electronique-magazine.com/telechargement.asp.



Figure 1 : Chaque fois que l’on appelle le programme HRPT, cette image apparaît.



Figure 2 : Si, à partir de la figure 1, vous faites “Entrée”, apparaît cette fenêtre vous donnant la possibilité de visualiser, recevoir et démultiplexer les images .RAW.

L’option de la quatrième ligne sert à configurer le programme.




Installer le logiciel HRPT définitif

Pour installer le nouveau logiciel définitif sur votre disque dur, vous devez insérer la disquette dans le lecteur A puis cliquer sur “Démarrer” puis sur “Exécuter” (figure 3). Dans la fenêtre qui apparaît (figure 4) tapez :

a:\setup.exe

et cliquez sur “OK”.


Le logiciel est ainsi automatiquement mémorisé sur le disque dur dans le répertoire HRPT.

L’installation terminée, la fenêtre de la figure 5 apparaît.

Pour sortir de cette fenêtre, il suffit de cliquer sur la “X” en haut à droite.



Figure 3 : Après avoir inséré la disquette 3,5” dans son lecteur, cliquez sur “Démarrer” puis sur “Exécuter” (lire l’article).



Figure 4 : Pour installer le logiciel HRPT définitif, tapez dans la fenêtre apparaissant “A:\SETUP.EXE” et cliquez sur OK.



Figure 5 : Quand l’installation est effectuée, cette fenêtre apparaît. Pour la fermer, vous devez cliquer sur la case “X” en haut à droite.



Le système REDEMARRE en mode MS-DOS

Avant de lancer le programme HRPT, il faut de nouveau redémarrer l’ordinateur en mode MS-DOS car, en ouvrant la session DOS de Windows, le programme ne pourra pas décoder une image.

Avant de redémarrer le système, il faut fermer tous les programmes qui seraient restés ouverts.

Après avoir fermé tous ces programmes, cliquez en bas à gauche sur “Démarrer” et quand apparaît la fenêtre de la figure 3, cliquez sur la dernière ligne en bas : “Fermeture de session”.

Quand apparaît la fenêtre de la figure 6, cochez le point blanc correspondant à :

“Redémarrer le système en mode MS-DOS”

puis cliquez sur le bouton “OK”.


Cette opération exécutée, le bureau de Windows disparaît pour être remplacé par un écran noir sur lequel est écrit :

C:\WINDOWS>


que vous devez compléter avec “CD\HRPT”, comme ci-dessous :

C:\WINDOWS>CD\HRPT


avant de taper sur la touche “Enter” (Entrée).

Ensuite tapez :

C:\WINDOWS>CD\HRPT.EXE

et taper sur “Entrée”.




Important : Comme vous êtes en environnement MS-DOS, votre souris n’est plus utilisable, ne vous acharnez donc pas sur la pauvre bête mais procédez plutôt avec le clavier.



Au premier lancement du programme, apparaît un message d’erreur (ça commence bien, vous dites-vous) mais vous ne devez pas vous en préoccuper car, pour configurer le programme HRPT avec les options standards, comme on l’a vu dans les numéros 24 et 25 de la revue, il suffit d’appuyer sur la touche “Entrée” pour entrer dans le menu principal (figure 2).



Figure 6 : Pour ouvrir cette fenêtre, cliquez sur “Démarrer” et sur “Fermeture de session” (figure 3), puis choisissez l’option “Redémarrer en MS-DOS”.



Figure 7 : La première fois que vous lancez le programme ce message apparaît. Faites “Entrée” et la fenêtre de la figure 1 apparaît.



Deux mots sur la configuration

Beaucoup d’instructions concernant la configuration ont été décrites dans les numéros susnommés et, de nouveau, nous vous conseillons de les (re)lire.

Nous croyons en outre opportun de rappeler que le logiciel présenté dans cet article, travaillant seulement sous environnement MS-DOS, a été testé avec des microprocesseurs 386 et 486 et même sous des systèmes d’exploitation Windows 3.1, 95 et 98.

Quant aux interfaces graphiques, des essais ont été parfaitement concluants avec Tseng Lab’s ET4000, Vesa standard et compatibles.

Le monitor est paramétré pour une résolution de 1 024 x 768 pixels.

Comme on l’a dit déjà, le programme se configure selon des paramètres standards avec lesquels nous avons configuré l’interface (décrite dans ce même numéro) nécessaire pour visualiser à l’écran les images HRPT émises par les satellites polaires.

S’il arrivait que cette interface entrât en conflit avec votre carte “sound blaster”, nous vous conseillerions de reconfigurer soit l’interface, soit le programme HRPT.

Pour reconfigurer l’interface, vous devez déplacer le “strap” J3 de l’adresse 5 pour le positionner sur 3 ou 7 (voir dans ce même numéro l’article consacré à l’interface).

Pour reconfigurer le programme, quand apparaît le menu principal (figure 2), placez le bandeau rouge sur “Program Configuration” et faites “Entrée” jusqu’à ce qu’apparaisse la fenêtre de la figure 8. Quand vous voyez cette fenêtre, placez le bandeau rouge sur la ligne indiquant l’adresse choisie avec le “strap” J3 et faites Entrée.



Figure 8 : Cette fenêtre vous permet de configurer l’adresse IRQ utilisée dans l’interface (“strap” J3).



La réception des signaux des satellites

Après avoir connecté la sortie du récepteur à l’interface placée à l’intérieur de votre ordinateur, placez le bandeau rouge du menu de la figure 2 sur la ligne :

Receive HRPT data from Satellite


puis faites Entrée de manière à faire apparaître la fenêtre de réception de la figure 9.

Tant que le récepteur ne capte aucun signal, sous la ligne “Correct lines decoded” apparaît la mention “waiting signal” (figure 9).

Quand vous aurez réussi à pointer la parabole vers le satellite polaire HRPT et à suivre son orbite, sous la ligne “Correct lines decoded” vous verrez apparaître un nombre croissant de zéro à l’infini (figure 10).

Ce nombre correspond au nombre de lignes de l’image que vous recevez. Si ce comptage s’arrête, cela signifie que la parabole n’est plus pointée sur l’orbite du satellite polaire et que le récepteur, ne captant plus aucun signal, il ne fournit plus de décodage.

Pour commencer à voir à l’écran les 5 bandes de la figure 11, appuyez sur la barre d’espacement.

Quand l’image est complète, le programme quitte la réception et retourne automatiquement au menu principal de la figure 2.



Figure 9 : Si le récepteur ne capte aucun signal, la mention “waiting signal” (attente du signal) apparaît.



Figure 10 : Dès que le récepteur capte un signal, vous verrez un nombre croître.



Figure 11 : Le nombre apparaissant figure 10 correspond aux lignes de l’image captée. Pour sauvegarder l’image, appuyez sur la barre d’espacement et automatiquement vous verrez se former 5 bandes au contenu indéfini.



Figure 12 : En démultiplexant les 5 bandes de la figure 11, on fait apparaître 5 images proportionnées servant à former une seule image normale haute définition. Pour démultiplexer les images de la figure 11, nous conseillons de lire avec attention les articles traitant du sujet dans les articles : "Parlons de la HRPT 1ère partie" et "Parlons de la HRPT 2ème partie".



Les fichiers (“files”) à extension .RAW et .JPG

Le programme permet de sauvegarder les images au format .RAW, de les démultiplexer (voir : "Parlons de la HRPT 1ère partie" et "Parlons de la HRPT 2ème partie"), de les coloriser en RVB et de les zoomer pour les sauvegarder ensuite en .JPG.

C’est pourquoi dans le répertoire HRPT on trouve deux sous-répertoires :

- RAW : dans ce répertoire sont sauvegardées automatiquement les images reçues (voir le paragraphe “La réception des signaux HRPT” de l'article : "Parlons de la HRPT 1ère partie") ainsi que les images .RAW déjà démultiplexées.

- JPG : dans ce répertoire sont sauvegardées les images que vous avez colorisées ou agrandies (voir les articles : "Parlons de la HRPT 1ère partie" et "Parlons de la HRPT 2ème partie").



Sortir du programme HRPT

Pour sortir du programme, faites “Echap” (en haut à gauche du clavier) quand vous êtes dans le menu principal de la figure 2.

Pour sortir du mode MS-DOS et redémarrer l’ordinateur sous Windows, vous devez taper :

C:\HRPT>EXIT

et taper “Entrée”.


Le message suivant apparaîtra :

Redémarrage de Windows en cours


et après quelques instants vous pourrez réutiliser l’ordinateur sous Windows.

Comme nous l’avons vu déjà, ce logiciel définitif pour la HRPT est fourni sur disquette 3,5” avec l’interface ou vous pourrez le télécharger à l’adresse electronique-magazine.com/telechargement.asp.



Fin.


Parlons de la HRPT 1ère partie

Parlons de la HRPT 2ème partie

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...