Un ionisateur en 230 volts

Figure 1 : Schéma électrique du ionisateur sur secteur.

Ce montage très simple, permet de produire des ions négatifs dans une pièce à partir du secteur 230 volts.
Sur le schéma de la figure 1, nous voyons un multiplicateur de tension utilisant 18 diodes 1N4007 d’une tension de service de 1 000 volts.
L’assemblage de ces diodes avec les condensateurs de 47 nF permet d’obtenir une tension d’environ 5 500 volts et en utilisant le double de diodes, on atteint environ 10 000 volts.
Afin d’avoir les aiguilles de diffusion toujours reliées au neutre du secteur 220 volts, nous avons placé entre le fil de phase et la terre, une petite lampe au néon de 230 volts.
La plaque métallique placée au-dessus des aiguilles est reliée à la broche de terre de la prise électrique.
Pour le câblage de la phase et du neutre sur une prise électrique, aucune norme n’est définie. Chaque électricien placera donc indifféremment la phase ou le neutre à gauche ou à droite. Un petit tournevis témoin sera bien utile pour définir lequel des deux trous de la prise est le neutre.
Pour avoir la certitude que les aiguilles de ionisation soient effectivement reliées au fil neutre du secteur 230 volts, il faut insérer la fiche mâle dans la prise, de manière à avoir le témoin au néon allumé.
La totalité du montage doit être installée dans un coffret en matière plastique, car en cas de contact avec les diodes, vous pourriez ressentir une forte décharge.
Pour la mise en ser vice de l’appareil, il faut utiliser un interrupteur à coupure bipolaire (coupure simultanée de la phase et du neutre).

Liste des composants
R1 = 100 Ω 1/4 W
R2 = 1 MΩ 1/4 W
C1-C18 = 47 nF 650 V pol.
DS1-DS18 = 1N4007
S1 = Interrupteur bipolaire
LP1 = Ampoule néon 230 V


Figure 2 : Brochage de la diode 1N4007.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...