Un jeu de hasard électronique

Figure 1 : Schéma électrique du jeu de hasard électronique.

Ce petit montage permet d’allumer une des trois LED de façon entièrement aléatoire.
Le circuit est composé d’un étage oscillateur élaboré autour de deux portes NAND IC1-A et IC1-B, activé par un appui sur le bouton poussoir P1 (START).
Le signal carré généré par cet oscillateur entre dans la patte CK du premier FLIP-FLOP IC2-A, contenu, comme le second d’ailleurs, dans un circuit intégré CD4027.
Dès que le poussoir P1 est relâché, l’une (et une seule) des entrées des bases des transistors TR1, TR2 ou TR3 passe au niveau logique 0, faisant s’allumer la diode présente dans le collecteur.
Comme transistor, vous pouvez utiliser des PNP quelconques de petite puissance, BC212 ou BC251 mais d’autres équivalents feront tout aussi bien l’affaire.
Lorsque vous reliez les LED à chacun des collecteurs des transistors, vous devez placer leur patte la plus longue, qui est l’anode, vers les résistances R10, R11 ou R12 et leur patte la plus courte, qui est la cathode, vers la masse. Ce circuit est alimenté avec une pile de 9 volts.

Liste des composants
R1 = 22 kΩ
R2 = 220 kΩ
R3 = 220 kΩ
R4 = 4,7 kΩ
R5 = 4,7 kΩ
R6 = 4,7 kΩ
R7 = 22 kΩ
R8 = 22 kΩ
R9 = 22 kΩ
R10 = 560 Ω
R11 = 560 Ω
R12 = 560 Ω
C1 = 10 nF polyester
C2 = 10 nF polyester
C3 = 100 μF électrolytique
C4 = 100 nF polyester
DL1-DL3 = LED
TR1 = PNP BC212
TR2 = PNP BC212
TR3 = PNP BC212
IC1 = Intégré 4011
IC2 = Intégré 4027
S1 = Interrupteur
P1 = Poussoir




Figure 2 : Brochages des 4011 et 4027 vu de dessus, d’un transistor NPN BC212 ou BC251 et d’une LED.

1 commentaires:

  1. J'aime les jeux de hasard très fort et j'ai aimé ce jeu et je veux le tester! Je joue souvent sur https://casinority.com/canada/fr/ où il y a tous les jeux pour tous et toutes les humeur!:)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...