Un préamplificateur faible bruit pour microphone

Figure 1 : Schéma électrique du préamplificateur faible bruit pour microphone.

Tous les microphones dynamiques pour la haute fidélité présentent un inconvénient : celui de fournir un courant très faible en sortie.
Il faut impérativement amplifier ce signal à l’aide d’un circuit faible bruit adapté.
Le montage proposé utilise deux transistors NPN de type BC549 et un PNP de type BC559. Rien que de l’archi-classique !
Le trimmer R9, connecté en série avec le condensateur électrolytique C3, permet de faire varier le gain d’un minimum de 20 dB à un maximum de 40 dB, soit d’un minimum de 10 volts à un maximum de 100 volts.
Après avoir connecté le microphone sur l’entrée, il faut régler ce trimmer de façon à ne pas trop forcer sur le gain, afin de ne pas saturer le transistor.
Afin d’éviter les ronflements, ce préamplificateur doit être enfermé dans un boîtier métallique et il faut utiliser du câble blindé pour relier les prises d’entrée et de sortie.
Pour alimenter cet appareil, vous pouvez utiliser une pile de 9 volts ou une tension de 12 volts parfaitement stabilisée et filtrée.

Liste des composants
R1 = 220 Ω
R2 = 220 kΩ
R3 = 100 kΩ
R4 = 100 kΩ
R5 = 33 kΩ
R6 = 1 kΩ
R7 = 33 kΩ
R8 = 100 kΩ
R9 = 10 kΩ trimmer
R10 = 10 kΩ
R11 = 100 kΩ
C1 = 22 μF élecotrlytique
C2 = 470 nF polyester
C3 = 22 μF électrolytique
C4 = 56 pF céramique
C5 = 22 μF électrolytique
C6 = 22 μF électrolytique
TR1 = NPN BC549
TR2 = PNP BC559
S1 = Interrupteur

Toutes les résistances sont des 1/4 W à 5 %


Figure 2 : Brochage des transistors BC549 et BC559 vu de dessous.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...