Une alimentation universelle

Figure 1 : Schéma électrique de l’alimentation universelle et brochage du circuit intégré régulateur LM317 vu de face (attention : R étant reliée électriquement à la semelle métallique, cette dernière doit être isolée de l’éventuel dissipateur si celui-ci risque d’entrer en contact avec la masse).

Elle dérive de l’alimentation basée sur le régulateur positif variable LM317 et fournit en sortie des tensions stabilisées de 3, 4,5, 6, 9 et 12 V, soit les plus usitées dans les montages électroniques, d’où son nom un peu pompeux d’alimentation “universelle”.
La valeur de la tension de sortie dépend de celle de la résistance R2 insérée par le contacteur circulaire S2 entre la sortie R de IC1et la masse (schéma électrique figure 1). La formule permettant de calculer la tension de sortie en fonction de la résistance R2 est la suivante :

R2 = [(volts sortie : 1,25) –1] x 220.


Note : 220, dans cette formule, est la valeur de R1 placée en parallèle avec DS2 (voir schéma électrique).

La valeur calculée de R2 n’étant jamais normalisée, on doit mettre en série les valeurs normalisées comme ci-après :
3,0 volts = 150 + 150 ohms
(voir R2A et R2B)
4,5 volts = 470 + 100 ohms
(voir R2C et R2D)
6,0 volts = 560 + 270 ohms
(voir R2E et R2F)
9,0 volts = 680 + 680 ohms
(voir R2G et R2H)
12,0 volts = 1 500 + 390 ohms
(voir R2L et R2M).

Pour commuter ces 5 valeurs de R2 et de tensions nous avons utilisé un commutateur S2 à 5 positions.

Liste des composants
R1 = 220 Ω
R2A = 150 Ω
R2B = 150 Ω
R2C = 470 Ω
R2D = 100 Ω
R2E = 560 Ω
R2F = 270 Ω
R2G = 680 Ω
R2H = 680 Ω
R2L = 1,5 kΩ
R2M = 390 Ω
R3 = 1,5 kΩ
C1 = 2 200 μF électr olytique
C2 = 100 nF polyester
C3 = 220 μF électrolytique
C4 = 100 nF polyester
C5 = 220 μF électrolytique
RS1 = Pont redresseur 100 V 1 A
DS1 = Diode 1N4007
DS2 = Diode 1N4007
IC1 = LM317
T1 = Transformateur 25 W sec. 16 V 1 A
S1 = Interrupteur
S2 = Commutateur 1 circuit 5 positions


Conclusion
Avant de tourner le commutateur sur une nouvelle position de valeur de tension, nous vous conseillons d’éteindre l’alimentation avec S1, puis de tourner S2 sur la valeur voulue et enfin de rallumer l’appareil avec S1. Ainsi, vous donnerez aux condensateurs électrolytiques C3 et C5 la possibilité de se décharger, surtout quand vous voudrez passer de la tension maximale de 12,0 V à l’une des plus basses 4,5 ou 3,0 V. Rappelons enfin que le courant est limité à 1 A et qu’il peut être utile de doter le régulateur intégré d’un dissipateur ML26 lequel ne devra pas être relié électriquement à la masse, sauf si vous isolez la semelle métallique du circuit intégré du dissipateur avec un kit mica (rondelle épaulée en nylon, boulon 3MA, lame de mica pour TO220, graisse silicone blanche).

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...