A DÉCOUVRIR !


Un ampli BF 7 W

Ce petit amplificateur à un circuit intégré à usage général s’alimente en 12 Vcc. Il est idéal pour
diffuser dans un haut-parleur ou une petite enceinte acoustique le signal de sortie d’un magnétophone
à cassette, d’un tuner FM, mais aussi –via transducteur– d’un téléphone.


Comme vous l’avez déjà compris, ce petit montage a en plus une vocation pédagogique. En effet les débutants pourront y faire leurs premières armes sans trop de risque de se tromper ; ils auront la joie de constater que «ça marche du premier coup» ; ils pourront en outre s’exercer à dessiner, graver et percer le petit circuit imprimé de l’alimentation secteur (voir figure 5). Vous pourrez utiliser cet amplificateur pour une foule de choses, soit en version mono (montez une seule platine et prenez un transformateur de 10 VA), soit en version stéréo (avec un transfo 20 VA). Quant à la source, un niveau de sortie ligne (comme celui des appareils suggérés ci-dessus) suffit à le piloter amplement.

La construction de l’amplificateur (ou des amplis en stéréo) ne vous posera pas de problème si vous apportez du soin à votre travail. Celle de l’alimentation non plus. Les figures 2 et 3 (avec la liste des composants) vous assureront une pleine réussite. Tous les composants nécessaires pour l’ampli sont disponibles auprès de certains annonceurs de la revue. Quant à l’alim, interrogez-les et vous serez aussitôt satisfaits. Aujourd’hui on choie plus que jamais les amateurs sachant mettre le fer à chauffer.

Le TDA2003 est un amplificateur à un seul circuit intégré pouvant fonctionner avec une tension d’alimentation très modeste (et bien sûr simple non symétrique) : 8 à 18 V pour une consommation de l’ordre de 500 mA. Il peut fournir jusqu’à 10 W dans un haut-parleur basse impédance.

De telles caractéristiques le destinent à constituer un étage final BF pour un autoradio (en stéréo montez-en deux !) ou n’importe quel récepteur que vous voudriez utiliser en voiture (alimenté avec la batterie du bord).

Figure 1 : Schéma électrique de l’amplificateur BF 7 W.
Le coeur de l’amplificateur (le seul circuit intégré et le seul composant actif) est un classique TDA2003 en une sorte de boîtier TO220 (mais à cinq broches).

Figure 2a : Schéma d’implantation des composants de l’amplificateur BF 7 W.

Figure 2b : Dessin, à l’échelle 1, du circuit imprimé de l’amplificateur BF 7 W.

Figure 3 : Photo d’un des prototypes de la platine de l’amplificateur BF 7 W.

Liste des composants EV114
R1 ...... 470Ω
R2 ...... 4,7Ω
R3 ...... 100Ω
R4 ...... 1Ω
C1 ...... 8,2 nF céramique
C2 ...... 100 nF multicouche
C3 ...... 100 nF multicouche
C4 ...... 10 μF 63 V électrolytique
C5 ...... 470 μF 25 V électrolytique
C6 ...... 1000 μF 25 V électrolytique
C7 ...... 1000 μF 25 V électrolytique
IC1 ..... TDA2003

Divers :
1 dissipateur 10 °C/W
1 boulon 3MA 10 mm

- Fixez d’abord le TDA2003 au dissipateur, lequel sera électriquement en contact avec la piste de masse (voir photo de première page, les ergots du dissipateur s’enfoncent dans deux gros trous du ci, avant d’enfiler les cinq pattes dans les cinq trous prévus à cet effet et de les souder.

- Respectez bien la polarité des trois condensateurs électrolytiques : le + de C5 est vers C1, le + de C6 est vers C7 et le + de C7 est vers la droite.

Le tableau indique les puissances que l’on peut obtenir avec une alimentation de 14,4 V (typique de ce que fournit une batterie de voiture installée sous le capot, moteur en marche) en fonction des différentes impédances de charge.

Figure 4 : Puissance de sortie en fonction de l’impédance.

Ce petit amplificateur peut fonctionner en stéréo si on en monte deux (un par canal) ! Et bien entendu l’alimentation sert pour les deux : elle sera constituée d’un transformateur secteur primaire 230 V / secondaire 12 V et des classiques composants donnés dans la liste (la puissance du transformateur est donnée pour un amplificateur stéréo, en mono divisez-la par deux).

Vous obtiendrez une tension de sortie d’environ 15 Vdc, ce qui est parfait pour notre amplificateur.

Le circuit pourra tenir sur une carte à pastilles ou à bandes ou alors vous pourriez en profiter pour dessiner, graver et percer votre premier circuit imprimé, vous verrez, c’est ultra simple avec la méthode de la «pellicule bleue».

Figure 5 : Schéma électrique de l’alimentation.

Liste des composants alimentation
C1 ...... 3 300 μF 25 V électrolytique
PT1 .... pont redresseur 80 V 3 A
TF1 .... transfo secteur 15 à 20 VA 230 V / 12 V

Caractéristiques techniques
- Puissance musicale de sortie : 7 W/4 ohms.
- Puissance de sortie (RMS): 3,5 W/ 4 ohms ou 2 W/8 ohms.
- Distorsion harmonique totale : 0,05 % (1 W/ 1 kHz).
- Réponse en fréquence : de 20 Hz à 20 kHz (–3 dB).
- Rapport signal/bruit : 86 dB.
- Sensibilité d’entrée : 40 mV/150 k.
- Protections : contre surcharge et court-circuit.
- Alimentation : 12 VDC (de 8 à 18 VDC ) 0,5 A.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire