A DÉCOUVRIR !


Un testeur de quartz à deux transistors

Quand j’ai cherché dans les appareils de mesure professionnels (en amateur il n’y en a carrément pas) combien coûte un testeur de quartz, j’ai tout de suite décidé d’en construire un moi-même !
Figure 1 : Schéma électrique du testeur de quartz et brochages du transistor vu de dessous et de la LED vue de face.

Pour le réaliser j’ai utilisé deux petits transistors fort anciens et très connus (ils ont fait les beaux jours des montages HF) : ce sont les NPN 2N2222.

Ce transistor peut travailler jusqu’à 500 MHz ; toutefois n’importe quel NPN ayant un bon gain et montant à 100 MHz fait l’affaire (en effet, aucun quartz ne dépasse cette fréquence).

Quand on applique les deux broches d’un quartz sur le connecteur d’entrée de l’appareil dont la figure 1 donne le schéma électrique, si ce quartz est en état de fonctionnement, dès que vous pressez le poussoir P1 la LED DL1 (montée entre le collecteur de TR1 et celui de TR2) s’allume.

En effet, si le quartz oscille, le signal HF produit est redressé par les deux diodes DS1 et DS2 montées en duplicateur de tension ; le signal pulsé est ensuite lissé par le condensateur C4 et la tension continue ainsi obtenue est utilisée pour polariser la base de T2, lequel se met à conduire, ce qui permet l’allumage de DL1. Ce circuit très simple s’alimente avec une simple pile 6F22 de 9 V.

Liste des composants
R1 ........ 33 kΩ
R2 ........ 1 kΩ
R3 ........ 680Ω
C1 ........ 1 nF céramique
C2 ........ 100 pF céramique
C3 ........ 1 nF céramique
C4 ........ 4,7 nF céramique
TR1 ...... NPN 2N2222
TR2 ...... NPN 2N2222
DL1 ...... LED rouge
DS1 ...... 1N4148
DS2 ...... 1N4148
P1 ......... poussoir
XTAL ... quartz à tester

Note de la rédaction
Attention, ce testeur ne pourra contrôler que les quartz qui sont utilisés dans des circuits à transistors ou à portes logiques, car ils réclament une puissance d’oscillation de l’ordre de 0,1-0,2 mW.

Si vous essayez, avec cet appareil, de tester des quartz utilisés dans de vieux récepteurs militaires à lampes vous n’obtiendrez jamais un résultat positif, car ces derniers ont besoin pour “répondre” (et pour osciller) d’une puissance d’excitation de 0,5 à 2 mW.

D’autre part, choisissez bien, comme l’indique le lecteur, un NPN ayant un bon gain.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire